Peinture et musique : Echos d’une chanson (« Speed » de Zazie) à une toile « Cœur de Lave ».
15 mars 2019

Le Festival des Papillons est un festival international d’art contemporain, une exposition aérienne de peintures dans les rues de Carpentras. Plus de 200 toiles géantes provenant du monde entier habillent les rues de la ville de juillet à fin août.

Pour cette année 2019, le Festival des Papillons nous a invité à exposer sur le thème : Du Mandala au Vitrail (le pays de la lumière).

Mon défi personnel : peindre sur un grand format, qui sera exposé à l’air libre et en hauteur ! C’est la première fois que je peignais sur une aussi grande toile.  J’ai pris en considération les conditions d’exposition, pour que la toile ne s’abîme pas lors des deux mois d’exposition (travail de la peinture à l’huile, pas de matières, travail du glacis,…) et pour que le public puisse « voir » de loin comme de près, la totalité de l’œuvre avec ses détails.

Accrochée au mur par six œillets, j’ai d’abord effectué une préparation de la toile de coton blanc. Le temps de séchage, j’ai travaillé mes idées sur le thème proposé. Je suis partie de ma série actuelle de toiles inspirées par la Terre vue du ciel.

 

Festival Les Papillons 2019 – DLA 2019. Huile sur toile. 140×200.

 

Ma démarche : tels des fleuves qui courent et se rejoignent quelque part, ces lignes abstraites forment les sertis des vitraux. Au centre, la Lumière, tel le centre d’un Mandala, autour duquel les énergies circulent.  Qui dit Lumière, dit Ombre : Les fleuves, couleurs foncées, font ressortir la Lumière du Mandala, couleurs claires. Je parle de fleuves, de la terre, mais cela pourrait être aussi bien des vaisseaux sanguins, une partie de l’œil, la beauté dans le corps de l’homme, que nous ne voyons qu’au microscope…

La beauté de la Terre vue du ciel ou la magie de l’infiniment petit, en chacun de nous, amène l’Homme au centre de chaque chose.  Les cours d’eau, précis ou accidentés, sont les sertis du vitrail, qui fixent  la Lumière et forment l’Unité du Mandala.

Je vous invite donc à venir nous retrouver, ce samedi 29 juin à 11h30 devant l’Hôtel de Ville de Carpentras pour l’inauguration de l’exposition, et pendant tout juillet et août prochains, pour découvrir ces 200 toiles suspendues.

Je remercie l’équipe du Festival des Papillons de m’avoir invitée à participer au Festival 2019, et je souligne la gentillesse et la disponibilité de ses membres tout au long de l’organisation du Festival.

 

Delphine Lemaître-Auger